fourchette
puce Le fil à raconter le beurre 
L’histoire commence en 1880 lorsque les vignes cultivées dans la région sont victimes du phylloxera qui décime non seulement la viticulture, mais aussi les cultures destinées à l’engraissage des bovins. Il faut rebondir.

Le choix est fait de cultiver de l’herbe pour développer les troupeaux laitiers. En 1893, l’Association Centrale des Laiteries Coopératives des Charentes et du Poitou - dont le siège est à Surgères (17) - est créée pour regrouper les laiteries coopératives de la région.
Une initiative qui continue de faire figure d’exemple en France et attribue au beurre AOP Charentes-Poitou une réputation unique, justifiée par son terroir, ses méthodes traditionnelles d'élaboration, et les soins pris à son transport avec une empreinte écologique limitée.
Des valeurs partagées par les 3500 producteurs du bassin laitier qui, jour après jour, les gravent dans le beurre !