fourchette
puce L'A.O.P. ne compte pas pour du beurre
De l'AOC à l'AOP, une seule lettre qui change :
En 2009, le beurre Charentes-Poitou a fêté ses 30 ans d'Appellation d'Origine Contrôlée, juste avant de devenir AOP (Appellation d'Origine Protégée) pour l'Union Européenne.

Le O, pour Origine, reste central, au sens propre et figuré. Pouvoir se prévaloir de l'AOP c'est être un produit du patrimoine culturel et gastronomique du terroir. C'est garantir les qualités du beurre Charentes-Poitou, résultat du savoir-faire des producteurs. L'AOP valorise une démarche coopérative régionale, et le fait que le lait utilisé, local, est transformé sur place, ce qui permet de limiter les transports. L'AOP ce sont des valeurs partagées par des millions de consommateurs, en France et ailleurs, qui ont en commun le goût de l'authentique.

Le beurre AOP Charentes-Poitou, la « crème » des beurres…
S'il est utilisé par les plus grands cuisiniers et les meilleurs pâtissiers, ce n'est pas par hasard :

Issu d'un terroir unique et d'une recette qui respecte un procédé traditionnel, il reste ferme et malléable plus longtemps que les autres beurres.
Cru, son petit goût de noisette égaie les tartines et sublime les légumes croquants.
Ayant le pouvoir de fixer les arômes, il adoucit les saveurs fondamentales : acide, sucré, salé et amer.
Fondant moins vite qu'un autre beurre, il est l'allié des desserts gourmands et raffinés.
Avec lui, c'est un régal de travailler les pâtes et de les rendre plus souples. C'est le roi des pâtes feuilletées et des croissants !
En version demi-sel, la légère pointe de sel fait ressortir le goût subtil du beurre.

Avec ou sans sel ? Saviez-vous qu'il existe des bassins de consommation de beurre doux ou de beurre salé ? Ainsi, les Pays de la Loire ne jurent que par le demi-sel, tandis qu'en Région parisienne, on aime la douceur… Et vous ?
Mais pourquoi
une AOP ?
Une interview pour
tout comprendre.